Supprimer
Chargement de l'indicateur en cours...

En 2016, Cascades a connu une légère hausse de ses émissions de gaz à effet de serre (GES). Malgré le fait que plusieurs usines se soient améliorées sur ce plan, d’autres facteurs sont venus influencer négativement les résultats pour l’ensemble de l’entreprise.

Deux bouilloires fonctionnant avec de la biomasse ont dû être remplacées aux usines de Cascades Emballage carton-caisse à Trenton (Ontario) et à Cabano (Québec) parce qu’elles étaient arrivées à la fin de leur vie. Après analyses, les équipes techniques ont misé sur des chaudières au gaz naturel pour remplacer les bouilloires. Selon les règles gouvernementales en vigueur, et même si le débat sur la place publique est toujours d’actualité, les émissions de GES reliées à la combustion de la biomasse n’ont pas à être comptabilisées, puisque la biomasse est considérée comme carbone neutre. Dans le cas des usines de Trenton et de Cabano, ce remplacement a donc eu comme effet d’accroître les émissions de GES rapportées. En revanche, il a amélioré leur bilan en matière d’émission de matières particulaires polluantes.

 

Notes : Les données communiquées pour cet indicateur concernent les émissions de gaz à effet de serre directes (de scope 1) des usines de fabrication de Cascades en Amérique du Nord.

Pour l’indicateur Gaz à effet de serre, les données de production en tonnes métriques nettes vendables varient légèrement des autres indicateurs. Cette donnée comporte certains ajustements pour tenir compte des standards du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec.